Mal d’altitude au Pérou : comment l’éviter ?

Lorsque vous faites des recherches sur le Pérou et ses destinations, de nombreux blogs mettent en garde les voyageurs contre un phénomène qui peut les terrifier : le mal d’altitude. S’il est vrai que ce mal peut toucher tout le monde, indépendamment du sexe, de la condition physique ou de l’âge, il existe des moyens de l’éviter. Pour (essayer de) passer un voyage agréable et sans problème, voici quelques conseils pour éviter le mal de l’altitude.

Restez hydraté mais évitez les cigarettes, l’alcool et les tranquillisants

Plusieurs suggestions de voyages au Pérou sur perou.marcovasco.fr sont à votre disposition pour vous explorer la beauté de la nature de cet endroit. Néanmoins, des mesures sont à prendre lors de votre visite. L’air est plus sec dans les endroits en altitude et, par conséquent, le corps a besoin de plus d’eau pour rester hydraté. Vous devez toujours avoir une bouteille d’eau dans votre sac à dos et d’en boire constamment, même si vous n’avez pas soif pour éviter les symptômes désagréables du mal des montagnes. Toutefois, évitez de boire de l’alcool. L’alcool est une boisson qui provoque la déshydratation du corps, il est recommandé donc de boire modérément pendant votre visite à Pérou. Cela inclut les somnifères et les tranquillisants, car ils peuvent tous aggraver les symptômes. Même un petit cocktail peut vous faire basculer dans un mal de tête furieux et des nausées, ce qui est assez désagréable.

Reposez-vous en arrivant à votre destination

L’une des mesures que vous devez prendre avant de voyager dans un lieu situé à haute altitude est de manger légèrement. Deux jours avant de commencer votre voyage, prenez des repas riches en glucides et en sucres naturels. Une fois sur place, allez-y doucement. Laissez à votre corps le temps de s’acclimater sans stress ni effort supplémentaire. Évitez les efforts importants (randonnée, rafting, vélo, etc.) pendant les 24 premières heures en altitude. Surtout, essayez de maintenir votre altitude – ne montez pas plus haut pendant votre premier jour.

Consultez votre médecin

Avant toute chose, contactez votre médecin pour déterminer s’il est nécessaire de modifier la posologie des médicaments qui vous sont prescrits. En parlant avec un médecin, vous pouvez envisager de prendre un médicament en vente libre utilisé le plus souvent pour traiter le glaucome et qui est souvent efficace pour prévenir le mal des montagnes. Vous pouvez également vous procurer un Oxishot, un petit bidon déversable contenant 8 litres d’oxygène que vous pouvez prendre à votre arrivée et à chaque fois que vous avez besoin d’un coup de pouce. Il peut aider à réduire les maux de tête associés au mal de l’altitude. Elles sont en vente partout au Pérou.

Quelles sont les règles de savoir vivre au Pérou ?
Quelle est la meilleure solution pour acheter des devises ?